Ils se présentent sous forme d’une coque, fabriquée sur mesure, dans laquelle on introduit le circuit nécessaire au genre de la perte.
On en distingue plusieurs types selon leur taille respective. Retenez :

les intras-conque, les plus gros, qui occupent comme leur nom l’indique la conque du pavillon
les intras-canal qui sont plus discrets, et qui sont logés dans le conduit auditif.
Entre ces deux gabarits, vous trouverez une série de taille dépendant de la place à disposition dans le conduit, de la taille du circuit nécessaire pour corriger la perte auditive et, de l’un des facteurs les plus importants, la capacité de manipulation.

LES PORTS PERMANENTS

Ce sont des appareils de type intras-canalaire, très petits et qui se positionnent très près du tympan.
C’est l’audioprothésiste qui détermine la possibilité d’un port permanent d’appareil après toute absence de contre-indication physique et médicale. Il présente l’avantage d’être oublié jusqu’à son changement au bout de quelques mois.

Il s’acquiert sous forme d’abonnement annuel qui comprend le suivi et les renouvellements réguliers de l’aide auditive.